[]

Accueil > Histoire/patrimoine > Histoire de ponts

Histoire de ponts dans les environs de Saint Désirat...
Plusieurs ponts anciens des environs de notre village sont des fleurons de notre patrimoine architectural. A l’origine de ces ouvrages, un ardéchois, Marc Seguin.
Ingénieur et inventeur français né et mort à Annonay (1786-1875), petit neveu des frères Montgolfier, Marc Seguin est à l’origine entre autres inventions de la chaudière tubulaire, de la voie de chemin de fer de Saint Etienne à Lyon (la 2ème de France en 1827) et des ponts suspendus en fils de fer...
Le pont d’Andance, que les saint désiratois connaissent bien surtout s’ils travaillent dans la Drôme, fait partie de ces ponts imaginés par Marc Seguin au XIXème siècle. Sachez que le pont d’Andance est Le plus vieux pont suspendu encore en service de nos jours, il a été construit en 1827 par l’entreprise Marc Seguin.
Le 30 août 1944, l’armée allemande le fit sauter dans sa retraite. Le pont fut reconstruit et ré-ouvert à la circulation le 21 juillet 1946.

Autre pont suspendu Seguin remarquable dans le secteur, le Pont du moulin sur Cance, dans la vallée de la Cance restauré en 2013 à l’identique de l’original datant de 1865. Voilà une bonne idée de promenade non loin de chez nous !

Diaporama photo issu (avec l’aimable autorisation de l’auteur) du site associatif Au fil du pont.

Lors de votre promenade dans le secteur, faites un petit détour du côté de la roche Péréandre, autre curiosité, géologique cette fois-ci, de la sauvage vallée de la Cance. Le chemin d’accès à la roche Péréandre depuis la route a été aménagé dernièrement.
Le site du Syndicat des Trois Rivières consacre un article intéressant au sujet de la mise en valeur et de la visite de la Cance : les gorges de la Cance.

Le naufrage du vapeur le Parisien : le 07 janvier 1853, le bateau vapeur "Le Parisien n°3" a fait naufrage dans le fleuve a quelques centaines de mètres au sud du pont d’Andance. Cet évènement eu à l’époque un retentissement national, cela reste à ce jour la plus grosse catastrophe fluviale sur le Rhône avec ses 18 morts.

JPEG - 276.9 ko
Une de la revue L’Illustration du 26 02 1853